« Pour séduire, il faut jouer »

La séduction est un jeu. Retenez-ça et vous irez au prochain rendez-vous plus léger, sans pression.

Cette personne, vous ne la connaissez peut-être pas, surtout si vous avez échangé quelques mots sur un site de rencontres ou lors d’une soirée.

Il va falloir apprendre à la connaître, l’interroger sur sa vie, son travail, ses passions…etc. L’enjeu est de découvrir sa personnalité afin de savoir si vous êtes compatibles et d’entrevoir ou non une suite à ce tête à tête. Jouer ce peut être faire cette découverte avec un peu d’humour (avec finesse bien sûr), ce qui permettra de détendre l’atmosphère et de créer chez l’autre une émotion: le rire.

On pourrait d’ailleurs résumer la séduction à ça: séduire c’est provoquer des émotions: du bien-être, de la joie, de l’excitation, du plaisir. 

Laissez aussi cette femme ou cet homme venir à vous, laissez-lui l’opportunité de prendre la main, de faire preuve d’initiatives. Respirez! N’ayez pas peur des temps morts. Les silences (les « blancs »), sont indispensables comme la ponctuation dans un texte, ils permettent à chacun de reprendre ses esprits. Avoir toujours besoin de « remplir le vide » justifiera simplement votre stress.

Jouez de votre regard. N’ayez pas peur de lui sourire en le/la regardant droit dans les yeux. Les yeux parlent et peuvent déstabiliser, émoustiller, charmer…

Posez des questions c’est bien, c’est la base et ça prouve votre intérêt. En parallèle vous allez devoir « dévoiler votre monde », parler de vous et ne pas attendre que l’homme ou la femme en face, vous questionne à son tour. D’autant que si vous avez affaire à quelqu’un de réservé, cela l’incitera à se confier.

« Je suis accro aux séries et fan de cinéma en général. Et toi, tu es allé(e) au ciné dernièrement ou tu préfères regarder un dvd tranquillement au chaud? »

Un exemple d’approche et de questionnement par le jeu: vous parlez de vous, vous cherchez à savoir si il ou elle partage vos passions en faisant appel à sa mémoire et vous faites preuve d’un peu d’humour. Au fur et à mesure de la conversation, et si ce quelqu’un est très joueur et suffisamment ouvert d’esprit, vous pouvez même ajouter « sous la couette », qui aura une connotation familière, voire plus coquine… Mais attention: ça passe ou ça casse! Selon le profil, certain(e)s vont être friands de jeux et de petites provocations, d’autres beaucoup moins. À vous de jauger.

Et surtout… Restez vous-même!

Manon

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s